La Ferme et sa production à Salon-de-Provence

Les fruits et légumes de saison en circuit court

Quand vous achetez les fruits et légumes à notre ferme à Bel Air à Salon-de-Provence, il faut savoir que vous contribuez au circuit court. Cela veut dire que vous achetez vos aliments directement de nous, les producteurs. En tant que consommateur vous bénéficiez de la qualité, de la saisonnalité, de la fraîcheur de tous nos produits.
Le circuit court permet une approche plus souple en s’adaptant en permanence à la récolte, à l’environnement et à la demande du consommateur.
Avec ce site nous souhaitons vous proposer nos produits frais « de la terre à l’assiette ».
Vous pouvez les acheter ici et venir les chercher à la ferme à l’heure qui vous convient pendant les jours d’ouverture.

 

 

Passez votre commande 
de la terre à l’assiette
en 3 clics !

De fin mars à fin novembre vous êtes accueillis dans le hangar aménagé de la ferme, sous les nids d’hirondelles 
mercredi | vendredi | samedi   ***  9h-12h/14h-19h
chemin de la Renadière  – 13300 Salon-de-Provence

Les fruits et légumes frais de qualité

Notre exploitation agricole cultive exclusivement des fruits et légumes de saison en pleine terre. Agriculteurs maraîchers depuis deux générations, notre expérience nous enseigne de privilégier la qualité de nos produits à la quantité tout en respectant l’environnement. Nos spécialités sont :
🍓 la succulente Fraise Clery avec son goût naturellement sucré et aromatique
🍅 les Tomates anciennes, charnues et goûteuses
🥦 Les Salades fraîchement coupées le matin même de la vente
🥒Les Haricots verts fondants et sans fils

S’il faut définir brièvement notre méthode de production, elle est basée sur une agriculture ultra raisonnée. Qu’est-ce qu’on entend par ce terme ? Cela veut dire que nous apportons une attention particulière aux sols et aux plantes, nous utilisons plusieurs méthodes ancestrales. Le seul but est d’apporter le maximum de nutriments et le minimum d’engrais aux fruits et légumes pour atteindre la meilleure qualité.

Les méthodes respectueuses de l’environnement

Une des méthodes naturelle sur laquelle on s’appuie, c’est la « lutte intégrée ». Elle permet d’utiliser des fleurs et des insectes pour en éliminer d’autres.
En introduisant des prédateurs naturels, on limite énormément les produits de synthèse. Par exemple, la pollinisation naturelle est un autre moyen de créer des plantes plus fortes et d’accroître la diversité naturelle des végétaux. Ainsi un apiculteur entretient quelques ruches sur notre terrain. La pollinisation se fait par les abeilles qui ont ce rôle principal mais aussi par des bourdons intégrés à nos serres.

Une autre méthode que nous utilisons est la solarisation des sols pour éliminer les bactéries et les mauvaises herbes présentes sur une profondeur d’environ 40 cm.  Pour cela il faut une élévation de la température à plus de 50°C à l’aide des bâches positionnées à même le sol durant 45 jours d’été. Ainsi l’emploi de produits phytosanitaires est évité et le sol humide se repose. Afin de limiter l’appauvrissement des sols, nous pratiquons aussi plusieurs rotations de cultures. Chaque année nos différentes cultures changent de place. 
 Aussi, lors de la transhumance,  un troupeau de moutons descend des montagnes pour venir manger dans nos près. Le fumier engendré par les moutons sert à nourrir nos sols.  Étant producteurs de Foin de Crau, nous laissons paître nos herbes par le troupeau. Cela permet d’avoir de belles prairies et de bon foin.

Une agriculture socialement responsable 

Très impliqués dans la vie locale, nous sommes en contact avec la cuisine centrale de Salon-de-Provence qui nous commande des fraises pour les cantines scolaires. Avec la diététicienne de la cuisine nous participons à l’élaboration des menus pour que nos enfants aient le meilleur dans leur assiette.

Depuis janvier 2020, nous travaillons aussi avec la légumerie « Ameli Provence ». C’est une association d’insertion professionnelle à Fos-sur-Mer où certains de nos produits sont lavés, découpés et mis sous vide. Ainsi préparés, ils sont distribués aux écoles, collèges, lycées ou aux restaurateurs et particuliers.

Nous luttons aussi contre le gâchis alimentaire. Les distributeurs jettent 30% des produits récoltés s’ils sont un peu tordus ou un peu abîmés. Avec le circuit court nous évitons cette aberration.  Quand les gens viennent à la ferme c’est eux qui choisissent leurs légumes et tout est vendu.
Un exemple parlant pour les fraises qui sont plus petites ou tordues par un manque de pollinisation : nous les proposons à un prix réduit pour la confiture. Et c’est une formule qui plait à nos clients et rien est jeté !